La famille d'Alep à qui la Belgique refuse un visa saisit la cour UE des droits de l'homme

La famille d'Alep à qui la Belgique refuse un visa saisit la cour UE des droits de l'homme
La famille d'Alep à qui la Belgique refuse un visa saisit la cour UE des droits de l'homme - © THIERRY ROGE - BELGA

La famille d'Alep (Syrie) à qui la Belgique refuse un visa lui permettant par la suite d'introduire une demande d'asile, a saisi la cour européenne des droits de l'homme, a indiqué sur les réseaux sociaux le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken.

La famille avait déjà porté l'affaire devant la cour européenne de justice l'an passé, sans obtenir gain de cause. Selon Theo Francken, la plainte porte cette fois sur la violation du principe de non-refoulement. "Elle se base sur une interprétation juridique extrêmement large de ce principe", supposant que l'on ne peut refuser de visa à ceux qui sont menacés de traitements inhumains dans leur pays mais aussi à tous ceux qui sont menacés de manière générale, a-t-il expliqué.

"Des visas de courte durée avec l'unique objectif d'introduire une demande d'asile sont absolument inenvisageables. Avec ce système, on élargirait les frontières de Schengen à chaque ambassade ou consulat européen à travers le monde", a répété Theo Francken. "Comme lors de la procédure précédente, je vais appeler mes homologues européens à se joindre au point de vue belge afin de gagner, ensemble, cette affaire", a-t-il conclu.

archives: Famille syrienne: nouvelles astreintes au Jt du 08/12/2016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK