La curiethérapie, l'un des héritages scientifiques laissés par Marie Curie

Marie Curie aurait eu 150 ans aujourd'hui. Reconnue comme l'une des plus grandes savantes de son époque, elle est devenue la scientifique la plus célèbre au monde. Et dans l'héritage qu'elle a laissé au monde scientifique, il y a notamment la curiethérapie.

Il s'agit, nous explique le docteur Jean-François Daisne, président de l'association belge de radiothérapie-oncologie, de "l'utilisation de sources radioactives, qu'on va aller implanter directement dans la tumeur pour l'irradier – non plus de l'extérieur – mais depuis l'intérieur".

"On l'utilise dans 2% des cas essentiellement, dans certains cancers de la prostate, certains cancers gynécologiques du sein, certaines tumeurs pulmonaires…"

Et si l'on utilise ce genre de thérapie, c'est, "en général, parce que ce sont des maladies qui sont localisées, et la tumeur est aisément accessible à une implantation".

"Il ne faut pas perdre de vue que quelque part cela revient à procéder à une intervention chirurgicale. Mais la curiethérapie fonctionne extrêmement bien."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK