La cuisine des champs: le pari du local pour la restauration collective

La cuisine des champs
La cuisine des champs - © Tous droits réservés

1200 mètres carrés de locaux à Noville les Bois, en plein cœur de la Hesbaye, la cuisine des champs est en fait une petite usine à repas industriels qui veut à terme fonctionner essentiellement avec les produits locaux. Un investissement et un pari sur une autre économie, celle des circuits courts.

Cela sent bon comme dans les cuisines les plus fines des chefs étoilés. Nous sommes pourtant dans une réelle usine à repas. Toute neuve, toute pimpante, la cuisine des champs fournit déjà un millier de repas aujourd'hui, essentiellement dans des crèches. Mais à terme, elle pourrait fabriquer 10.000 repas par jour et s'ouvrir aux autres collectivités comme les homes, les écoles, les entreprises voire les particuliers. 

Particularité: la cuisine des champs est pratiquement dans les champ, à quelques pas des producteurs qui la fournissent. Car c'est le principe: ici on veut travailler les produits locaux et miser sur les circuits courts. Pour cela il fallait s'installer près des producteurs les meilleurs et la terre de la Hesbaye est la meilleur comme nous l'a déclaré Jeanne Collard, la directrice.

D'ici trois ans, l'entreprise qui emploie sept personnes, devrait fournir 10.000 repas et employer plus de vingt personnes. C'est en tout cas le plan prévu suite aux 2.500.000 euros investis. Un pari sur les produits locaux et sur l'avenir qui n'a pas manqué de trouver des investisseurs, signe des temps sans doute.

Alors rendez-vous dans quelques années. Nous pourrons constater si oui où non, le modèle économique des circuits courts est un modèle viable et prospère comme le pense ardemment les promoteurs de ce nouveaux projet inédit en Belgique.

 

Michel Toussaint

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK