La Cour Suprême des Etats Unis annule la condamnation de l’acteur Bill Cosby pour agression sexuelle

La Cour suprême de Pennsylvanie a annulé mercredi la condamnation pour agression sexuelle du comédien Bill Cosby, une décision qui représente un camouflet pour le mouvement #MeToo. "Les condamnations et les peines infligées à Bill Cosby sont annulées et il doit être libéré", a écrit la haute juridiction de l’État à la fin d’un long arrêt de 79 pages.

1 images
© Getty Images

Âgé de 83 ans, le créateur de la série "The Cosby Show" est détenu depuis sa condamnation, en 2018, à de la prison ferme pour avoir drogué et agressé sexuellement Andrea Constand, une femme qu’il avait invitée à son domicile. Dans sa décision, la Cour suprême rappelle que le premier procureur en charge du dossier avait décidé de ne pas le poursuivre au pénal, tout en l’incitant à témoigner dans une procédure au civil intentée par la plaignante.

Accusé par une soixantaine de femmes

Or, ce témoignage a ensuite été retenu contre lui lors de son procès, quand un nouveau procureur a décidé de relancer l’affaire. "Quand un procureur prend une décision publique avec l’intention de peser sur les actions de l’accusé et que celui-ci le fait à son détriment (et parfois sur les conseils de son avocat), lui refuser le bénéfice de cette décision est un affront au principe fondamental d’équité", jugent-ils.


►►► "Les faire taire": le fils de Mia Farrow donne les odieux détails mais aussi les méthodes d’intimidation d’Harvey Weinstein


La condamnation de Bill Cosby était considérée comme la première de l’ère #MeToo et une victoire dans la lutte contre les violences sexuelles visant les femmes. Considéré comme l’incarnation du père idéal dans son show télévisé, l’acteur, l’un des premiers Afro-Américains à percer sur le petit écran, a été accusé par une soixantaine de femmes d’agressions sexuelles et parfois de viol, couverts par la prescription.

Bill Cosby: témoignages des victimes - Archives JT 26/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK