La "commission Buizingen" boucle ses recommandations

RTBF
RTBF - © RTBF

Les membres de la commission spéciale sur la sécurité du rail ont rédigé vendredi et samedi matin, à huis clos, les conclusions et recommandations de plusieurs mois de travaux parlementaires depuis la collision ferroviaire de Buizingen, qui a fait 18 morts le 15 février 2010.

Dans leurs recommandations, les députés pointent du doigt certaines erreurs du passé, comme le fait d'avoir engagé des dépenses sans mettre en oeuvre les projets, ou d'opter pour des choix volontaristes mais peu réalistes.

La problématique des dépassements de signaux - toujours en augmentation - est largement abordée, avec une demande d'engagement du groupe SNCB à prendre des mesures spécifiques pour les grandes gares et à Bruxelles. Dans les six chapitres de leur rapport final, les commissaires insistent aussi pour renforcer davantage l'autorité belge de sécurité ferroviaire (SSICF, pour Service de sécurité et d'interopérabilité des chemins de fer) et lui conférer un rôle faîtier et indépendant de plate-forme de sécurité par-delà Infrabel, la SNCB et les autres opérateurs ferroviaires belges et étrangers. Des audits et des rapports plus réguliers du SSICF sont réclamés. Ce chapitre doit encore être affiné mercredi. La SNCB est aussi invitée par les députés à simplifier sa structure pour faciliter la transmission des informations et éviter toute dilution des responsabilités.
avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK