La cigarette électronique moins nocive que la classique? Le Royaume-Uni pourrait assouplir sa législation

C’est un rapport technique et scientifique dédouanant la cigarette électronique qui motive d’un coup ce changement de règles .
C’est un rapport technique et scientifique dédouanant la cigarette électronique qui motive d’un coup ce changement de règles . - © JOE RAEDLE - AFP

Le Royaume-Uni pourrait assouplir sa législation en matière de cigarette électronique, un comité parlementaire fait en tout cas pression en ce sens. L’idée serait de réduire les taxes des e-cigarettes et de ne plus les interdire dans les espaces publics. 

C’est un rapport technique et scientifique dédouanant la cigarette électronique qui motive d’un coup ce changement de règles . Elle serait moins nocive que son équivalent classique à 95% et le risque de tabagisme passif serait négligeable. Enfin, les cigarettes électroniques n’inciteraient pas les jeunes non-fumeurs à se mettre à fumer, ce qui pouvait être une crainte.

Alternative au tabac

Les restrictions concernant son usage ne seraient donc pas justifiées. Cela dit, les parlementaires en charge de la question aimeraient aller plus loin. Il s’agirait selon eux de promouvoir la cigarette électronique comme alternative au tabac. Au Royaume-Uni, près de 80.000 personnes meurent à cause de la cigarette chaque année, et selon le rapport, le fait de passer au vapotage pourrait aider au minimum 20.000 personnes à arrêter de fumer tous les ans.

Les députés souhaiteraient donc dédiaboliser l’e-cigarette pour que les fumeurs tentés de s’y mettre ne soient plus freinés par de fausses idées, comme la croyance selon laquelle elle serait plus dangereuse ou du moins tout aussi nocive que la cigarette traditionnelle. Il s’agirait également d’en proposer dans les pharmacies d’hôpitaux, à côté des produits de remplacement de la nicotine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK