La Chine veut lutter contre le tabagisme

RTBF
RTBF - © RTBF

La Chine, qui abrite un tiers des fumeurs du monde entier, a augmenté les taxes sur les cigarettes pour tenter de lutter contre la tabagie, ont indiqué les autorités et les médias officiels.

L'augmentation, de 6 à 11%, selon un communiqué de l'Administration des impôts publié durant le week-end, n'a pas encore été répercutée par les producteurs et les distributeurs, a précisé le China Daily.

Les grossistes se sont également vu imposer un prélèvement de 5%, selon l'Administration.

"Les efforts pour augmenter les taxes et le prix du tabac ont prouvé qu'ils étaient les plus efficaces pour réduire l'usage de la cigarette dans tous les milieux sociaux", a expliqué l'Association chinoise de lutte contre la tabagie, citée lundi par le China Daily.

La Chine compte près de 350 millions de fumeurs, soit près d'un quart de sa population, et environ un tiers des fumeurs du monde entier, selon des chiffres officiels.

Selon les statistiques de l'OMS, près d'un million de personnes meurent chaque année en Chine des suites de maladies liées au tabac.

Selon une étude publiée l'année dernière par la revue médicale britannique The Lancet, 100 millions d'hommes chinois pourraient mourir entre 2000 et 2050 de maladies liées à la tabagie s'il n'y a pas de changement dans le nombre de fumeurs.

L'accroissement de la fiscalité sur le tabac devrait par ailleurs rapporter jusqu'à 30 milliards de yuans (plus de 3 milliards d'euros) à l'Etat, selon le China Daily.

La Chine a prévu cette année un déficit budgétaire record en raison du plan de relance de 4.000 milliards de yuans (450 milliards d'euros) d'investissements et mesures fiscales pour 2009 et 2010.

 

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK