La centrale Electrabel de Saint-Ghislain à l'arrêt suite à une explosion

L'explosion sans incendie a eu lieu mercredi vers midi au niveau de la chaudière de récupération de la centrale TGV. "La centrale TGV de 350 mégawatts peut fonctionner au gaz naturel et au fuel léger (gazoil)", a expliqué la porte-parole d'Electrabel. "Ce mode de fonctionnement implique des tests périodiques d'utilisation des deux combustibles et c'est lors d'un de ces tests qu'une explosion s'est produite au niveau de la chaudière de récupération."

L'incident n'a fait aucune victime et n'a pas nécessité l'intervention des pompiers. "Il est uniquement question de dommages matériels qui devront faire l'objet de réparations au niveau de la chaudière de récupération touchée lors de l'explosion."

Selon Electrabel, les causes de l'incident ne sont pas encore connues et font l'objet d'analyses approfondies, ce qui a conduit à la mise à l'arrêt temporaire de la centrale pour des raisons de sécurité. Electrabel a toutefois affirmé que son service à la clientèle ne sera pas affecté par la mise à l'arrêt de cette centrale.

Une trentaine de personnes sont employées directement sur le site de la centrale TGV de Saint-Ghislain. Cette centrale assure depuis plusieurs années d'importants services de support pour le gestionnaire du réseau de transport Elia afin de maintenir les équilibres sur le réseau électrique.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK