La capsule Dragon de SpaceX s'est désamarrée de la Station spatiale

La capsule Dragon de SpaceX s'est désamarrée de la Station spatiale
La capsule Dragon de SpaceX s'est désamarrée de la Station spatiale - © Belga

(Belga) La capsule non-habitée Dragon de la société américaine SpaceX s'est désamarrée mardi de la Station spatiale internationale (ISS) pour effectuer son retour de cinq heures et demie vers la Terre avec divers équipements, des détritus et des échantillons d'expériences scientifiques.

L'astronaute italienne Samantha Cristoforetti de l'Agence spatiale européenne (ESA), une des six membres d'équipage de l'ISS, dont elle pilotait le bras télémanipulateur, a largué Dragon à 20h10 heure belge. En pilotage automatique, la capsule devrait faire son retour dans l'atmosphère plusieurs heures avant d'entreprendre sa descente finale vers l'océan Pacifique, freinée par trois immenses parachutes. L'amerrissage est prévu vers 01h45 heure belge mercredi au large des côtes de la Basse-Californie au Mexique. Dragon rapporte également deux scaphandres spatiaux qui ont connu des dysfonctionnements et que la Nasa doit faire inspecter par le fabricant, United Technologies, avant qu'ils ne puissent être à nouveau utilisés par les astronautes de l'ISS. La capsule Dragon, de la société privée américaine SpaceX, s'était amarrée à l'avant-poste orbital le 12 janvier dernier pour y livrer 2,2 tonnes d'approvisionnements et de matériels d'expérience scientifique. Il s'agissait de la cinquième mission de ravitaillement de la Station effectuée par SpaceX pour le compte de l'agence spatiale américaine (Nasa), sur les 12 prévues dans le cadre d'un contrat de 1,6 milliard de dollars. (Belga)
Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK