La Belgique est-elle encore LE pays de la bière?

La Belgique est-elle encore LE pays de la bière?
La Belgique est-elle encore LE pays de la bière? - © JURE MAKOVEC - AFP

La cinquième édition du Brussels Beer Challenge débarque à la Bourse, du 3 au 6 novembre. Quatre-vingts jurés des quatre coins du monde vont élire la meilleure bière de l’année, parmi quelque 1250 bières venues du monde entier. Les experts vont aussi constituer le "top 3" des bières dans une multitude de catégories.

L'essor des bières américaines et italiennes

Si la Belgique reste la référence en matière de bières classiques comme la Triple ou la Blanche, elle traîne la patte dans des styles plus expérimentaux. Les Etats-Unis ou l’Italie apparaissent alors comme de sérieux concurrents. On dénombre environ 4200 brasseries aux Etats-Unis, tandis que l’Italie compte aujourd’hui 600 brasseries artisanales, soit six fois plus qu’il y a six ans. Ainsi, des pays à tradition viticole comme l’Italie ou la France commencent à se démarquer internationalement dans le secteur brassicole.

Le marché chinois en expansion

L’effervescence autour de la (bonne) bière dépasse même les frontières de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Le marché chinois est en effet en pleine croissance. "La Chine est traditionnellement consommatrice de bières de type Pils. Mais, aujourd’hui, un nouveau marché se développe, ainsi qu’une nouvelle connaissance autour de la 'bonne bière'", explique Thomas Costenoble, organisateur du Brussels Beer Challenge. Les jurés peuvent même déguster des bières cambodgiennes, vietnamiennes ou taïwanaises.

De la bière gastronomique

Lors du concours, une multitude de catégories sont testées : triple, blanche, saison, fruitée, fumée, Indian Pale Ale… Mais que préfère le consommateur ?  "Une bière qui a du caractère, au taux d’alcool pas trop élevé, et où l’on sent le caractère authentique du malt et du houblon. Les bières sucrées et fruitées ne sont plus tellement à la mode", détaille Thomas Costenoble. Il soulève par ailleurs une autre tendance : "Le consommateur ne recherche plus seulement une bière pour faire la fête mais une bière gastronomique, qui procure une expérience. La bière est, aussi, de plus en plus associée à la dégustation de plats".

La Belgique battue sur son propre terrain ?

En Belgique, la consommation de bière diminue d’année en année. Selon les dernières statistiques disponibles, la Belgique n’occupe plus que la quinzième place en matière de consommation par habitant, derrière la République tchèque qui arrive en première place, mais aussi derrière des pays nordiques comme la Finlande, l’Estonie ou la Lituanie. Néanmoins, le choix du buveur belge se porte sur des bières plus qualitatives et plus fortes.

Quoi qu’il en soit, la Belgique ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Si elle reste la référence historique en matière de bière, il faut bien admettre que ses concurrents lui font de l'ombre. En 2015, les Etats-Unis avaient remporté le prix de la meilleure bière au Brussels Beer Challenge. La Belgique va-t-elle retrouver sa place de leader cette année ? Les résultats seront connus le 21 novembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK