La baleine boréale peut vivre jusqu'à 268 ans, soit 57 ans de plus qu'on ne le pensait

Une durée de vie maximale de 268 ans, c'est le privilège de la baleine boréale. Il s'agit du vertébré qui vivrait le plus longtemps au monde. C'est une équipe de scientifiques de la Commonwealth Scientific and Industrial Research en Australie qui le dit. La recherche a été publiée dans la très sérieuse revue scientifique Nature. Ces chercheurs viennent de créer un modèle informatique pour estimer la durée de vie des différentes espèces de vertébrés. Une méthode basée sur la génétique.

Les scientifiques expliquent que si la séquence du génome d'une espèce est connue, ils sont en mesure d'estimer sa durée de vie. 

Durée de vie naturelle maximale pour l'Homme: 38 ans 

Exemple: l'homme aurait, selon leurs calculs, une durée de vie "naturelle" de 38 ans. Nos ancêtres néandertaliens se situent autour de 37,8 ans. Sans rentrer dans tous les détails de la recherche, il semble, en analysant la densité d'un état particulier de l'ADN (appelé méthylation), que l'on peut déterminer la durée de vie maximale d'une espèce de vertébrés.

Pour étayer leur base de données, ces scientifiques ont passé au peigne fin les génomes de 252 espèces de vertébrés dont on avait déjà des données sur leur vieillissement ou sur leur longévité. Ils se sont focalisés sur 42 gènes en particulier, véritables biomarqueurs de la durée de vie.

Horloge de durée de vie cruciale pour la conservation de la faune

C'est en créant cette base de données et en utilisant leur modèle qu'ils se sont rendus compte que la baleine boréale pouvait vivre "naturellement" jusqu'à 268 ans, c'est-à-dire, 57 ans de plus que ce que l'on croyait.

Pour ces chercheurs, il est crucial de comprendre cette durée de vie. Elle serait importante pour la conservation et la gestion de la faune. 

Il faut dire que cette "horloge de durée de vie" basée sur la génétique permettrait aussi de déduire des durées de vie d'espèces éteintes. Pour le Mammouth laineux par exemple, les scientifiques sont partis de génomes d'éléphants d'Afrique actuels qui vivent en général 65 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK