L'Observatoire royal de Belgique sélectionné pour participer à la mission de "défense planétaire" de l'Agence spatiale européenne

L'Observatoire royal de Belgique a été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA), en compagnie de la société espagnole Emxys, pour fournir un gravimètre dans le cadre du programme de défense planétaire de l'ESA, a-t-il fait savoir ce lundi par communiqué.

L'Observatoire royal de Belgique et EMXYS concevront et développeront l'instrument GRASS qui effectuera des mesures sur le champ de gravité de l'astéroïde Dimorphos. Le gravimètre fait partie du CubeSat Juventas qui se posera sur l'astéroïde en 2027, après avoir voyagé à bord du vaisseau spatial Hera de l'ESA. "Le gravimètre devrait envoyer sur Terre de précieuses données sur la distribution de masse, la structure interne et la dynamique de Dimorphos", détaille le communiqué.  

Hera, qui doit être lancée en 2024, est la contribution européenne à une collaboration internationale de double vaisseau spatial vers un système d'astéroïdes binaires : le corps principal de 780 mètres de diamètre, Didymos, autour duquel orbite une lune, Dimorphos, de 160 mètres de diamètre.   Hera est la première mission de défense planétaire de l'humanité, qui vise à déterminer s'il est possible de dévier un astéroïde afin de l'empêcher de rentrer en collision avec la Terre.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK