L'inventeur Peter Madsen poursuivi pour le meurtre de la journaliste danoise Kim Wall

L'inventeur Peter Madsen poursuivi pour le meurtre de la journaliste danoise Kim Wall
L'inventeur Peter Madsen poursuivi pour le meurtre de la journaliste danoise Kim Wall - © BAX LINDHARDT - AFP

L'inventeur Peter Madsen est renvoyé devant un tribunal pour le meurtre de la journaliste Kim Wall. Il avait reconnu avoir découpé le cadavre de la journaliste, qui l'accompagnait dans son sous-marin afin de réaliser un reportage sur lui.

Cette affaire a secoué la société danoise, et au-delà de ses frontières, de par sa violence macabre. La journaliste Kim Wall n'avait plus donné signe de vie après avoir embarqué dans le sous-marin de Peter Madsen. Son petit ami avait alors prévenu la police la soirée du 10 août 2017. L'inventeur avait été secouru le lendemain, alors que sombrait son sous-marin, volontairement sabordé selon les autorités danoises. Il avait alors déclaré qu'il avait ramené à terre la journaliste la veille.

Une version des faits qui avait évolué, après que les restes du corps de Kim Wall furent retrouvés. Peter Madsen a alors reconnu un accident à bord, puis d'avoir mutilé le cadavre. Il a affirmé que "Kim Wall est morte à la suite d'une intoxication au monoxyde de carbone dans le sous-marin alors que lui se trouvait sur le pont".

Des films de décapitation de femmes ont été retrouvés sur un disque dur dans l'atelier de l'inventeur Peter Madsen L'accusation soutient que M. Madsen a tué Kim Wall afin de satisfaire un fantasme sexuel, puis d'avoir démembré et mutilé son corps. L'autopsie n'a pas permis d'établir les causes de la mort, mais a mis en évidence de multiples mutilations infligées aux parties génitales de la victime.

Il sera jugé à partir du 8 mars pour meurtre, profanation de cadavre et agression sexuelle, précise dans un communiqué le parquet danois qui entend requérir la réclusion criminelle à perpétuité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK