L'introuvable sculpture de Georgette Magritte

RTBF
RTBF - © RTBF

Charles De Rouck a sculpté le buste de l'épouse de René Magritte. A l'époque, il avait 35 ans. Aujourd'hui, c'est avec des cheveux blancs qu'il évoque ce moment de sa vie. 45 ans plus tard, il a voulu retrouver son œuvre. C'est chose faite en février 2010.

C'est une histoire incroyable. En 1965, Charles De Rouck se rend presque quotidiennement rue des Mimosas à Schaerbeek. C'est là que résidait le couple Magritte. Pendant 3 semaines, il partage l'intimité du couple pour réaliser le portrait de Georgette, la femme du chef de fil du surréalisme.Il se souvient de conversations animées avec le peintre et de la gentillesse de son modèle. Un beau contraste entre René, le "piquant" et Georgette, la "sereine". Trois semaines inoubliables pour Charles De Rouck, cet artiste qui a dirigé pendant 10 ans l'académie des Beaux Arts de Charleroi. Un homme à qui l'on doit notamment les armoiries de la ville de Charleroi.Le fameux buste a été vendu en 1987 quelques temps après la mort de Georgette Magritte. Charles perd sa trace. Mais, un propriétaire mystérieux le contacte des années après. Il veut garder l'anonymat. Mais, il est bel et bien en possession de la sculpture. Devant l'objectif de notre caméra, Charles retrouve son œuvre pour quelques instants. 45 ans balayés en un coup d'œil.

Renseignements pratiques : le reportage a été réalisé en partie au musée René Magritte à Jette. Plus d'infos sur www.magrittemuseum.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK