L'interview de Jean-Marie Tinck choque les familles de victimes

L'interview de Jean-Marie Tinck choque les familles de victimes
L'interview de Jean-Marie Tinck choque les familles de victimes - © Tous droits réservés

Vendredi, lors d'une interview accordé à la RTBF, Jean-Marie Tinck s'exprimait sur son arrestation. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir certains proches des victimes des Tueurs du Brabant wallon qui pourraient déposer plainte. Lors de son entretien, Jean-Marie Tinck a évoqué ses inventions pour impressionner son entourage. Quand il prétendait être l'un des tueurs.

"On m'a mis 28 assassinats sur le dos", déclarait le suspect qui explique avoir menti pour s'inventer une existence et obtenir de l'attention.

La fille d'une victime des Tueurs du Brabant, Patricia Finné affirme ne pas croire aux larmes de Jean-Marie Tinck : "Absolument pathétique. Il déclare qu'on lui met 28 meurtres sur le dos et ça le fait sourire", dit-elle.

"Ce gars se contredit tout le temps. C'est un beau manipulateur. Je n'ai plus été aussi fâchée depuis des années", dit-elle en précisant qu'elle ne compte pas en rester là sans préciser quel type d'action elle envisage: "Il ne faut pas laisser passer cela. Cela suffit".

RTBF

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK