L'hiver arrive, et seuls deux réacteurs nucléaires belges sont actuellement opérationnels

L'hiver arrive, et seuls deux réacteurs nucléaires belges sont actuellement opérationnels
L'hiver arrive, et seuls deux réacteurs nucléaires belges sont actuellement opérationnels - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Le béton, ce matériau considéré comme miracle il y a encore quelques décennies, montre de plus en plus ses failles... Tout particulièrement dans les centrales nucléaires belges. La dégradation dans le béton dans les bâtiments de quatre réacteurs nucléaires a été constatée. Il y a un an, c'étaiet Doel 3 (qui a redémarré après réparation) et Tihange 3 (où les travaux sont toujours en cours), et depuis hier, Doel 4 et Tihange 2.

Ces deux dernières centrales étaient déjà à l'arrêt pour des travaux d'entretien, et devaient redémarrer vers la fin de l'année. La découverte de ces dégâts pourrait allonger leur interruption, alors que l'hiver, et sa consommation électrique plus importante arrive. Deux autres réacteurs, Doel 1 et Doel 2, sont également à l'arrêt pour cause de fuite. Alors que l'automne sonne à nos portes, il ne reste donc plus que deux réacteurs, Doel 3 et Tihange 1, qui sont opérationnels.

Problème d'approvisionnement

Tant à Tihange 2 qu'à Doel 4, les analyses sont en cours afin de poser un diagnostic correct avant de lancer les travaux de réparation. La résistance des bâtiments concernés devra être démontrée pour que l'AFCN et sa filiale technique Bel V puissent donner leur feu vert au redémarrage des réacteurs de Doel 4 et de Tihange 2, pour une puissance de 2000 MW, laissant craindre des problèmes d'approvisionnement.

►►► Facture d'électricité, risque de black-out : quel est l'impact de ce nouveau couac nucléaire ?

Le prix de l'électricité ne cesse de s'alourdir, avec une augmentation de 90 à 100 euros sur la facture des Belges, par rapport à l'année passée. Dans l'émission A votre Avis, Ores a reconnu qu'il était probable que les prix ne baissent pas de si tôt, vu "la transition écologique qui nécessite des investissements colossaux."

Archive : JT 12/07/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK