"L'heure d'hiver, le meilleur choix pour le sommeil des enfants"

Les enfants font partie des personnes les plus sensibles aux changements d'heure
Les enfants font partie des personnes les plus sensibles aux changements d'heure - © RTBF

Dans le débat qui agite l'Europe, faut-il choisir l'heure "d'hiver" ou l'heure "d'été"? En hiver, quelle que soit l'option retenue, les journées seront plus courtes. Mais il y aura globalement plus de luminosité le matin toute l'année si c'est l'heure d'hiver qui est retenue. Et ça, c'est une donnée très importante pour les spécialistes du sommeil comme Benny Mwenge des Cliniques universitaires Saint-Luc : "Au niveau physiologique, les hormones du sommeil - qui sont supprimées par la luminosité - vont disparaitre et donc vous allez avoir une meilleure vigilance, un meilleur éveil, une meilleure forme. Et il a même été démontré dans des études réalisées dans des écoles, à tout âge, que les performances sont liées à la luminosité".

A l'école, les performances cognitives des enfants auraient tout à gagner d'un meilleur éveil lié à une luminosité plus précoce le matin. Les personnes âgées, qui ont tendance à se réveiller plus tôt, bénéficieraient également d'un tel choix. Pour Benny Mwenge, il est en tout cas judicieux d'abandonner le changement d'heure deux fois par an, qui perturbe le rythme biologique, en particulier chez les personnes sensibles et les enfants.

"La nuit, on dort, on se répare, on sécrète certaines hormones... Et donc clairement, chez des personnes sensibles, même un décalage d'une heure va tout désorganiser", explique-t-elle. "Par exemple, chez les enfants, on a un pic de sécrétion de l'hormone de croissance qui est toujours sécrétée à la même heure. Donc si vous modifiez le rythme de la journée, l'horloge biologique, vous allez devoir modifier cette sécrétion".

L'heure d'hiver est celle qui se rapproche le plus de l'heure solaire, celle où le soleil est au zénith à 12h. Mais d'autres arguments pourraient peser dans la balance. La Belgique pourrait d'ailleurs décider... de ne pas décider - en coulisses, les discussions se poursuivent entre pays européens.