L'heure d'été augmente le nombre de crises cardiaques

RTBF
RTBF - © RTBF

Le passage à l'heure d'été se fera le dimanche 29 mars à deux heures du matin. A cette occasion, une association affirme que le changement d'heure augmente le nombre de crises cardiaques, se basant sur une étude suédoise.

Le dimanche 29 mars, à deux heures du matin, il sera trois heures. Nous perdrons donc une heure de sommeil. Un passage à l'heure d'été qui est dénoncé par l'Association belge Contre l'Heure d'Eté Double (ACHED), l'équivalent belge d'un organisme basé en France.

L'ACHED affirme que le changement d'heure opéré en mars a des conséquences sur notre santé. L'association se base sur une étude de l'Institut Karolinska de Stockholm, réalisée entre 1987 et 2006 en Suède, qui révèle que le nombre de crises cardiaques augmentent de 5 pc dans la semaine suivant le passage à l'heure d'été, alors que ce risque est moindre lors du passage à l'heure d'hiver en octobre.

L'association estime que cette augmentation est à mettre en relation avec les fatigues, les troubles du sommeil et les diverses perturbations provoquées par l'heure d'été.

L'ACHED considère aussi que le passage à l'heure d'été a des conséquences sur la consommation d'électricité, en se basant sur une étude réalisée en 2006 dans l'Indiana, aux Etats-Unis, qui impute à l'heure d'été une augmentation moyenne de 1% de la consommation d'électricité des ménages.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK