L'erreur d'un collaborateur coûte 3,8 millions d'euros à Greenpeace

L'erreur d'un collaborateur coûte 3,8 millions d'euros à Greenpeace
L'erreur d'un collaborateur coûte 3,8 millions d'euros à Greenpeace - © JOSE JORDAN - BELGAIMAGE

Greenpeace International a perdu cette année 3,8 millions d'euros en raison d'une faute commise par un collaborateur et d'un dysfonctionnement du système de gestion financière, rapporte l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. L'intéressé a été licencié et le système a été adapté.

Le perte découle d'un pari sur le cours de l'euro. "Rien ne laisse penser qu'il s'agisse d'une fraude. Cela résulte de la combinaison très malheureuse d'une erreur humaine et d'une faille de système", a indiqué le porte-parole de Greenpeace Mike Townsley. "Le collaborateur n'avait pas la compétence pour prendre une décision d'une telle ampleur financière et le système ne l'a pas relevé."

Le siège de Greenpace International, basé à Amsterdam, perçoit les recettes de l'organisation environnementale, qui s'élèvent à environ 300 millions d'euros par an.

"Nous nous excusons auprès des donateurs. La perte ne pèsera pas sur nos campagnes. Nous couperons dans d'autres budgets au cours des deux ou trois prochaines années", indique M. Townsley.

 


Belga