L'employée de MSF évacuée d'un avion témoigne : "Ils étaient plusieurs à m'obliger à rester couchée par terre"

La scène se passe le lundi 2 décembre dernier, dans un avion en partance de Bruxelles vers Addis Abeba (Ethiopie). Des passagers s’opposent au renvoi d’un Somalien âgé de 19 ans. A bord, le ton monte et lusieurs personnes filment la scène, comme nous le racontions dans un article à lire en cliquant ici.

Deux passagers sont alors débarqués de l’avion par la police. Ils feront l’objet d’une détention administrative et le jeune sans-papiers ne sera finalement pas expulsé du territoire belge ce jour-là.

Parmi les opposants à cette opération, il y a Francesca. Elle travaille pour Médecins Sans Frontières (MSF) et s’apprêtait à regagner son lieu de travail sur le continent africain. Pour elle, la réaction de la police fédérale a été excessive.

"Deux policiers sont arrivés et se sont dirigés directement vers moi, raconte-t-elle au micro de la RTBF. Ils m’ont menottée, m’ont attaché les jambes et m’ont traîné en dehors de l’avion. Dans la camionnette, ils étaient plusieurs à m’obliger à rester couchée par terre à plat sur le ventre en me forçant mon visage contre le sol. Pendant ce moment, tout ce que je réclamais, c’est qu’on sorte mes affaires personnelles de l’avion parce que tout était resté à l’intérieur."

Du coté de la police fédérale et de l’Office des Etrangers, on précise que des membres des services d’inspection se trouvaient également dans l’avion. Et qu’avant de réagir sur ce cas particulier il faut attendre leur rapport.

La scène qui s’est déroulée à bord de l’avion en partance pour l’Ethiopie a été filmée par des passagers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK