L'Eglise ne poursuivra pas l'évêque de Bruges

RTBF
RTBF - © RTBF

Roger Vangheluwe, l'évêque pédophile de Bruges, ne sera pas jugé par l'Eglise catholique dans le cadre d'un procès canonique, en raison de la prescription des faits, indique le journal Le Soir mercredi.

En juillet dernier, le Vatican a doublé la durée de la période au cours de laquelle un religieux accusé de ce type de crime pouvait être jugé. Elle est passée de dix ans (après l'accession de la victime à la majorité) à vingt ans. Or, 24 ans ont passé depuis que le neveu de Roger Vangheluwe a atteint la majorité. L'homme d'Eglise échappera donc à un procès canonique. "Mais le pape, au Vatican, cumule pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif : il a la possibilité d'infliger arbitrairement, et sans appel possible, une sanction sans suivre la procédure judiciaire contradictoire digne de tout Etat de droit", explique le canoniste Rik Torfs. Ce dernier rappelle que Benoît XVI a déjà fait usage de son pouvoir absolu de réduire un prêtre à l'état laïc, le défroquer, sanction la plus sévère prévue par le droit canon. Ce qui serait "une première dans le cas d'un évêque", ajoute-t-il.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK