L'Autriche confine les non-vaccinés: ils ne pourront plus sortir sauf pour leurs courses, du sport ou des soins

Le chancelier autrichien a annoncé dimanche l'entrée en vigueur dès lundi d'un confinement pour les personnes non vaccinées ou non guéries du Covid-19, afin d'endiguer le nombre record de nouveaux cas.

"La situation est grave. Nous ne prenons pas cette mesure le coeur léger mais malheureusement elle est nécessaire", a déclaré Alexander Schallenberg lors d'une conférence de presse à Vienne.

Près de 65% de la population a reçu les deux doses de vaccin en Autriche, ce qui est inférieur à la moyenne européenne de 67% et très loin de pays comme l'Espagne (79%) ou la France (75%).  M. Schallenberg a qualifié ce taux de vaccination de "honteusement bas".

Concrètement, les personnes non vaccinées n'auront pas le droit de quitter leur domicile sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux.

 Le gouvernement était réticent à prendre une telle mesure, a précisé M. Schallenberg, mais n'a eu d'autre choix face à la rapide détérioration de la situation : plus de 10.000 nouveaux cas sont actuellement enregistrés chaque jour dans ce pays de 9,8 millions d'habitants (ndlr: comme en Belgique, pour un nombre d'habitants légèrement supérieur).

"La majorité de la population, qui a fait ce qu'il fallait (en se vaccinant), doit maintenant aussi se protéger", a-t-il déploré, lançant un nouvel appel aux réfractaires. 

Le gouvernement avait déjà durci les mesures la semaine dernière, en bannissant les non vaccinés des restaurants, hôtels et lieux culturels. Un test négatif au Covid-19 n'est désormais plus suffisant.

Le gouvernement évaluera l'effet de ces restrictions dans 10 jours, a précisé dimanche le ministre de la Santé Wolfgang Mückstein, appelant les réfractaires à se faire vacciner au plus vite. Le Parlement doit approuver dans la soirée la mesure.

Sur le même sujet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK