L'ambassade de Chine a fait pression sur Huy pour ne pas recevoir le Dalai Lama

Le dalai lama était déjà venu à Huy à deux reprises
Le dalai lama était déjà venu à Huy à deux reprises - © Archive Belga / MICHEL KRAKOWSKI

La visite du Dalai Lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains à Huy, suscite l'irritation des autorités chinoises. Une délégation de l'ambassade de Chine s'est même rendue dans la cité mosane pour tenter de dissuader les autorités locales de recevoir le prix Nobel de la paix.

Le premier échevin de la ville de Huy Joseph Georges confirme que trois visiteurs de l'ambassade de Chine sont venus le rencontrer à Huy dans le courant du mois de mars.

Ces visiteurs souhaitaient lui faire comprendre que recevoir le Dalai Lama à Huy n'était pas une bonne idée.

Joseph Georges affirme ne pas avoir cédé à leurs pressions.

La visite du Dalai Lama est toujours prévue à Huy jeudi 23 mai, dans le cadre des "septennales" de Huy et pour une visite au centre tibétain Yeunten Ling, où il doit donner un enseignement. Sa précédente visite avait dû être annulée en raison des tensions diplomatiques qu'elle avait suscitées.

T.N. avec Sébastien Pierret

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK