L'alcoolisme d'un proche: osons en parler

RTBF
RTBF - © RTBF

On connaît bien les AA, ces groupes de parole pour alcooliques anonymes. On connaît moins les Al-Anon, des groupes d'entraide qui s'adressent à leurs proches. L'alcoolisme est une maladie qui peut déchirer un couple ou une famille toute entière. C'est dire toute l'importance de ces lieux de rencontre où une parole libre et anonyme peut réconforter les familles et les aider à mieux supporter la dépendance à l'alcool d'une femme, d'un mari, d'un enfant ou d'un parent.

Les groupes de paroles Al-Anon existent déjà depuis plus de 50 ans à la fois en Belgique mais également en France, en Suisse, au Canada ou aux Etats-Unis. Ces groupes familiaux d'entraide accueille tous ceux qui vivent ou ont vécu auprès d'un parent, d'un enfant, d'une femme ou d'un mari dépendant de l'alcool. Chacun peut y venir partager son expérience et par là apprendre à mieux vivre avec l'alcoolisme de son proche. Aider les familles est en effet au moins aussi important que d'aider le malade lui-même. Ces familles vivent l'enfer au quotidien et souvent bien démunies face à cette dépendance infernale. Ces groupes se réunissent une fois par semaine en toute discrétion. Parler, partager, écouter pour mieux supporter l'alcoolisme de l'autre, pour apprendre à changer de comportement, ce sont les objectifs des Al-Anon. Accueillir et réconforter les familles des alcooliques c'est aussi une manière d'apporter compréhension et réconfort à l'alcoolique lui-même.

 

Plus d'information sur le site: www.alanonbefr.be

 

Dans sa chronique santé de ce jeudi 5 mars, Karin Rondia parlera des limites de l'alcoolisme. Elle recommande aussi une lecture intéressante. Lalcoolisme au quotidien, de la consommation agréable à la dépendance, par le Dr Raymond Gueibe, qui est un médecin belge spécialisé dans les problèmes dalcool. Il écrit très bien, avec juste ce quil faut dhumour, et des témoignages recueillis dans sa pratique. Paru en 2008 aux éditions Seli Arslan (diffusion De Boeck) et actuellement en cours de réimpression.

 

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK