L'Agence spatiale européenne a exposé cinq priorités dont la volonté de resserrer les liens avec l'UE

L’Agence spatiale européenne a exposé cinq priorités, dont la volonté de resserrer les liens avec l’UE
L’Agence spatiale européenne a exposé cinq priorités, dont la volonté de resserrer les liens avec l’UE - © ALEX HALADA - AFP

Le nouveau directeur de l’Agence spatiale européenne, Josef Aschbacher, a présenté mercredi ses cinq priorités pour l’ESA d’ici 2025, avec notamment un appel à renforcer les liens avec l’Union européenne, et pour celle-ci à augmenter son effort financier dans la conquête spatiale.

Le directeur, qui vient de prendre ses fonctions à la tête de l’ESA, a exposé cinq priorités pour l’agence.


►►► À lire aussi : La Belgique ira-t-elle dans l’espace ? Des candidats postulent à l’Agence spatiale européenne


Resserrer d’abord les liens entre l’UE et l’agence, qui obéit à 22 Etats membres européens, dont trois (Norvège, Royaume-Uni, Suisse) ne font pas partie de l’Union. Il souhaite notamment qu’outre les programmes qu’elle met en œuvre pour ses Etats membres, elle "devienne l’agence de mise en œuvre des programmes de l’UE".

Deuxième priorité, le développement d’un secteur commercial européen, pour développer le nombre d’acteurs non étatiques dans ce domaine.

Les troisième et quatrième priorités concernent plus largement les programmes liés aux questions de sécurité et de défense de l’UE, ainsi que les programmes dits "critiques" comme ceux liés aux lanceurs ou constellations de satellites.

Josef Aschbacher a par exemple mentionné le programme de Secure connectivity, une constellation de satellites pour fournir à l’Europe un réseau de communication internet indépendant et sécurisé.

Enfin dernière priorité et non des moindres, le nouveau directeur veut bousculer les procédures de fonctionnement interne et de relation avec les Etats membres en les simplifiant. Et profiter d’un changement de génération pour recruter de nouvelles expertises, en intelligence artificielle ou technologies quantiques par exemple, tout en "s’assurant que nous ayons une force de travail diverse et équilibrée".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK