Kids & Us, apprendre l'anglais en couche-culotte

Capture d'écran du site Kids & Us
Capture d'écran du site Kids & Us - © https://www.kidsandus.be/

Après les cours, beaucoup d’enfants se rendent à l’entraînement de football, de basket, vont suivre un cours de solfège… D’autres vont suivre des cours d’anglais. Au sein de l’école Kids & Us, on enseigne la langue de Shakespeare dès 1 an, et ce jusque 18 ans.

Lancé en 2003 par une philologue catalane et arrivé chez nous en 2012, le concept de Kids & Us se base sur la méthode d’apprentissage de la langue maternelle. "La première étape, c’est l’écoute. Par la suite, l’enfant va comprendre, un peu plus tard il va commencer à parler, et bien plus tard lire et écrire. C’est la succession de ces étapes qui va assurer l’apprentissage de la langue", explique Laurent Avella, responsable des filiales du Benelux.

Commencer avant 8 ans

La méthode est donc totalement différente de l’apprentissage d’une langue à l’école, où l’on commence très vite à écrire et lire en néerlandais ou en anglais. Ici, l’écriture et la lecture n’arrivent qu’à partir de huit ans, pour que les enfants possèdent déjà une bonne base de vocabulaire avant de passer à ces étapes. Il faut donc, pour bénéficier de la méthode Kids & Us, commencer avant 8 ans à suivre ces cours. Au-delà, l’accès aux leçons n’est pas interdit mais l’enfant suivra alors une méthode classique, comme à l’école.

La méthode est divisée en 4 stades : les babies, de 1 à 2 ans, les kids, de 3 à 8 ans, les tweens, de 9 à 13 ans et les teens jusque 18 ans. Les plus petits assistent au cours avec leurs parents. Ils viennent une fois par semaine, de 45 minutes à 3h suivant leur âge, et doivent écouter un CD audio tous les jours à la maison. À la fin de l'apprentissage, c’est-à-dire à 18 ans, l’objectif de Kids & Us est que l’enfant ait atteint le niveau de Proficiency, niveau le plus haut reconnu par l’Université de Cambridge au Royaume Uni.

Un succès en chiffres

Quinze ans après le lancement en Catalogne, Kids & Us s’est développé dans de nombreux pays, notamment chez nous en Belgique, au Mexique, au Portugal, au Maroc, en Espagne ou encore en France. Au total, ce sont plus de 370 centres qui accueilleront plus de 115 000 enfants à la rentrée. Chez nous, trois nouveaux centres vont ouvrir d’ici septembre, portant leur nombre à 12 3000 enfants suivent la méthode Kids & Us en Belgique.

Et effectivement, lorsqu’on interroge les parents, ils semblent eux aussi convaincus. Florence Rigo a inscrit l’an dernier sa fille Emma, âgée de 5 ans. "En un an, Emma maîtrise déjà le vocabulaire de base, connait les couleurs, sait répondre à des questions simples. Si j’y avais pensé plus tôt, je l’aurais même inscrite un an avant, pour qu’elle ait deux ans d’anglais avant de commencer le néerlandais à l’école", raconte Florence Rigo.

D’où viennent les profs ?

Puisque Kids & Us utilise sa propre méthode, l’école n’est pas dépendante de professeurs qui auraient un diplôme permettant d’enseigner. Les enseignants sont formés directement par Laurent Avella et son épouse, les gérants des franchises belges. N’importe qui peut donc donner cours chez Kids & Us. Seules deux qualités sont requises : un excellent niveau d’anglais et, surtout, une véritable passion pour les enfants. "Ce dernier facteur est peut-être tout aussi important que le premier", insiste Laurent Avella.

Meilleur en langues, meilleur citoyen ?

C’est l’un des arguments utilisés par Kids & Us pour promouvoir l’apprentissage des langues dès le plus jeune âge : selon une étude commandée par la Commission européenne, un enfant multilingue serait plus tolérant et plus ouvert d’esprit. "Et Dieu seul sait si on a besoin de la tolérance aujourd’hui dans un monde aussi complexe que le nôtre", conclut Laurent Avella.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir