Juillet a été particulièrement chaud

Alors que la température moyenne s'établit normalement à 17,1 degrés en juillet, elle a atteint le mois dernier 20,5 degrés. L'humidité relative s'est elle établie à 67 %, contre 78,5 % normalement.

La température maximale moyenne et la température minimale moyenne ont été qualifiées de "très anormales", ce qui correspond à des phénomènes égalés ou dépassés en moyenne une fois tous les 10 ans. La température maximale moyenne a atteint 25,8 degrés, contre 21,6 degrés normalement et la température minimale moyenne s'est élevée à 15,6 degrés, contre 13,1 degrés normalement.

La durée d'ensoleillement était elle "anormale": 252 heures contre 193 normalement. La vitesse moyenne du vent (2,8 m/s contre 3,1 m/s normalement), le total des précipitations (62,8 mm contre 74,3 mm), le nombre de jours de précipitations (13 contre 17) et le nombre de jours d'orage (0 contre 13) ont été qualifiés de "normal".

La température moyenne très élevée de ce mois de juillet ne constitue cependant pas un record, mais il ne faut remonter très loin pour le trouver: c'était en 2006, avec une température moyenne de 23,3 degrés.

Rappelons qu'à l'échelle de la planète, les cinq premiers mois de l'année sont considérés comme les plus chauds jamais enregistrés.
T.N. avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK