"Juger Etienne": êtes-vous suffisamment attentif aux fake news? Faites le test

"Juger Etienne": êtes-vous suffisamment attentif aux fake news? Faites le test
"Juger Etienne": êtes-vous suffisamment attentif aux fake news? Faites le test - © Tous droits réservés

Actuellement, une personne sur trois est présente sur les réseaux sociaux. Uniquement sur Facebook, deux milliards d'utilisateurs conversent, partagent et débattent pratiquement tous les jours. Parmi toutes ces messages, des fake news circulent, parfois sans qu'on s'en rende compte. Et, quand bien même ces fausses informations sont présentées comme étant erronées, les effaçons-nous forcément directement de notre mémoire ? Pas certain. 

Une étude réalisée par trois chercheurs de l'ULB, Myrto Pantazi, Antoine Roblain et Olivier Klein, s'est penchée sur la question. Sommes-nous capable de distinguer le vrai du faux ? Et quand les informations sont fausses, sommes-nous capables de les éliminer de notre mémoire ?  Cette expérience, présentée par la Commission européenne le 25 avril, fait état des premières pistes pour mieux traquer les fake news et contrer le problème de désinformation qui enraye quotidiennement internet. 

Quelle peine de prison pour Etienne?

Inspirée d'une expérience américaine, la version belge est simple : le participant doit juger Etienne. Pendant 1 minutes 50, le récit de la soirée lors de laquelle Etienne a commis un crime. Celui-ci comporte toujours des informations incorrectes qui sont parfois atténuantes parfois aggravantes. Avant d'écouter cette histoire, le participant sait lequel des narrateurs donnent de fausses informations. 

À la fin de l'écoute, l'auditeur doit choisir une peine de prison ferme qu'il estime adaptée et répondre ensuite à quelques questions pour savoir ce qu'il a retenu. 

Pour avoir été testée précédemment, l'expérience dégage plusieurs constats : les personnes qui ont reçu des informations fausses aggravantes jugent Etienne de façon plus sévère et prennent en compte ces informations fausses pour se forger un avis. Aussi, fréquemment, les participants se souviennent du faux comme étant vrai. Conclusion : les internautes sont plus crédules que ce qu'ils pensent et doivent faire preuve de plus de vigilance. 

Et vous, êtes vous suffisamment attentif ? Jugez Etienne par vous même

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK