Journées du Patrimoine: visite virtuelle du château de Bois-Seigneur-Isaac

Le château de Bois-Seigneur-Isaac, ancienne forteresse féodale transformée en château de plaisance par les descendants d’Isaac de Cambrai entre 1730 et 1740, est une magnifique demeure située au cœur de la campagne du Brabant Wallon.

L'édifice fait partie à l’époque d’une série de forteresses destinées à protéger les confins du comté de Hainaut contre les visées expansionnistes des ducs de Brabant.

Depuis la réforme de 1977, qui institua une fusion des communes, le château et son domaine font partie de la commune de Braine-l’Alleud. Avant cette réforme, Ophain-Bois-Seigneur-Isaac était une commune formée des hameaux d'Ophain et de Bois-Seigneur-Isaac.

À l’emplacement de l’ancien pont-levis, un avant-corps fut construit avec une façade particulièrement harmonieuse de style classique français, agrémentée de larges baies vitrées en plein cintre et surmontée d’un fronton triangulaire. Asséchée du côté Ouest, les douves furent comblées du côté Est tandis qu’une tour ronde isolée au Sud reste, avec ses meurtrières, le seul témoin de la forteresse féodale.

À l’arrière du château s’étend un charmant jardin français, prolongé d’un agréable parc à l’anglaise. On peut y croiser de nombreux arbres remarquables et s’y promener dans une romantique charmille taillée en berceau.

À l’intérieur de la demeure, vous découvrirez une multitude de richesses comme le très beau hall d’entrée et son escalier monumental, un des plus beaux de Wallonie ; le grand salon de style Empire et la bibliothèque.

La famille Snoy est, depuis cinq générations, propriétaire du château. Afin de promouvoir et assurer la préservation de ce bel ensemble architectural, le Baron Bernard Snoy, propriétaire actuel, a créé avec son épouse l’A.S.B.L. Les amis du château de Bois-Seigneur-Isaac.

Le Château de Bois-Seigneur-Isaac est repris depuis 1993 dans la liste du Patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Abbaye de Bois-Seigneur-Isaac

L’abbaye de Bois-Seigneur-Isaac qui jouxte le château aurait été construite selon la légende suite au fait qu’au XIe siècle "le seigneur Isaac, parti en croisade et retenu prisonnier des Sarrasins, est miraculeusement libéré à la suite d’une vision de la Vierge Marie. À son retour au pays il construit dans son bois une chapelle dédiée à Notre-Dame de Grâce et Consolation. La statue de Notre-Dame y est vénérée durant presque deux siècles. En 1336, le village voisin de Ittre, frappé par la peste obtient de l’évêque de Cambrai (dont dépendait la région du Brabant) la permission de porter en procession dans leur village la statue de la Vierge de Grâce et Consolation. Il est constaté que l’épidémie est enrayée partout où passe la statue de la Vierge. Les villageois refusent de rendre la statue qui les a si bien protégés et obtiennent finalement l’accord de l’évêque. Une nouvelle statue est donc placée dans la chapelle de Bois-Seigneur-Isaac".

Miracle en 1045

Un miracle eucharistique aurait également eu lieu dans la chapelle, le 5 juin 1405. "Le curé de Ittre qui y célèbre la messe trouve dans le corporal (linge d’autel) un fragment d’hostie consacrée qui se met à saigner lorsque le prêtre le prend en mains. En 1410, l’évêque de Cambrai, après enquête, reconnaît le miracle et permet que la chapelle devienne lieu de pèlerinage. Des chanoines augustiniens sont appelés en 1413 pour assister spirituellement le nombre croissant de pèlerins. Un prieuré est établi qui reçoit rapidement son autonomie et devient officiellement indépendant (1416)".

Abbaye toujours en activité

Le premier janvier 2010, l’abbaye devient un monastère de l’Ordre libanais maronite. L’abbaye reste un sanctuaire pour le Saint-Sang. Les reliques de saint Charbel Makhlouf y sont apportées. Saint Charbel était un ermite du XIXe siècle, qui vécut une vie monastique et contemplative jusqu’à l’ivresse par Dieu.

Informations pratiques

Le château sera ouvert au public dans le cadre des journées du Patrimoine 2019, mais uniquement le samedi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures pour les jardins.

Des visites guidées du château auront lieu à 10 heures, 10h30, 11 heures, 11h30, 14 heures, 14h30, 15 heures, 15h30, 16 heures, 16h30 et 17 heures (50 minutes, réservation obligatoire).

L'église en face est en accès libre et vaut le détour. L'abbaye n'est pas ouverte au public.

Le reste de l'année le château et son domaine peuvent être accessible sur rendez-vous, si vous constituez un groupe de 15 personnes minimum. La propriété peut également être louée pour des mariages, réceptions, dîners d’affaires, séminaires d’entreprises et autres événements.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK