Journée sans voiture: les piétons se réapproprient la ville

Depuis 9h30 jusqu'à 19h00, Bruxelles n'est plus accessible aux voitures ou motos. Sur le ring, à hauteur du Carrefour Léonard par exemple, les automobilistes venant de Namur ou de Charleroi sont invités à continuer leur route.

Pour installer ce barrage filtrant et les autres, une firme de balisage ainsi qu'une quarantaine de policiers sont mobilisés.

Le barrage est filtrant puisque 20 000 véhicules ont obtenu une dérogation pour rouler dans les rues de la capitale. Cela peut paraître beaucoup mais il s'agit de vingt fois moins de voitures que le trafic quotidien.

Comment se déplacer et à quel prix ?

De nombreux événements seront organisés dans la ville pour l'occasion et les transports en commun de la Stib et de De Lijn seront gratuits, tandis que la SNCB proposera un billet à 5 euros pour voyager de façon illimitée.

Les transports en commun, les taxis, les autocars, les services de secours, les corps diplomatiques et les véhicules d'utilité publique sont autorisés à se déplacer ce jour-là. S'y ajoutent toutefois les personnes handicapées munies de la carte. La vitesse maximum sera une nouvelle fois limitée partout à 30 km/h.

Pour se rendre à Bruxelles, il est recommandé de prendre le train. La SNCB met en place son Mobility Pass. Au prix de 5 euros, ce billet permet de voyager librement et de façon illimitée sur l'ensemble de son réseau.

Ceux qui souhaitent malgré tout venir en voiture sont invités à se rendre au parking C du Heysel (5 euros la journée), qui peut accueillir 11.000 véhicules. D'autres parkings de dissuasion, de capacité limitée, seront disséminés en bordure de la Région et seront fléchés à partir du ring.

Un point sur le planning de la journée

Lors de cette journée, de nombreuses animations pour petits et grands seront organisées à travers la capitale. Un aperçu des activités sur https://www.mobilmix.brussels/fr

Bruxellois et visiteurs pourront par exemple prendre place à une longue table de 90 mètres installée sur le parking du boulevard de Waterloo pour y partager un brunch provenant de l'un des nombreux foodtrucks présents.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK