Journée sans voiture: comment se rendre à Bruxelles?

Les vélos électriques dont l'assistance continue de fonctionner au-delà des 25 km/h ne peuvent pas circuler lors du dimanche sans voiture
2 images
Les vélos électriques dont l'assistance continue de fonctionner au-delà des 25 km/h ne peuvent pas circuler lors du dimanche sans voiture - © JACQUES COLLET - BELGA

Ce dimanche 17 septembre est la journée sans voiture à Bruxelles. Les 19 communes de la Région bruxelloise sont concernées par l’événement. 

Concrètement, entre 9h30 et 19h, tout circulation automobile est interdite. Cela concerne tous les véhicules à moteur, y compris les véhicules LPG ainsi que les véhicules électriques à 2,3 et 4 roues.

L'interdiction concerne également les vélos électriques dont l'assistance continue de fonctionner au-delà des 25 km/h (les speed pedelecs).

Quelques exceptions

Les transports en commun, les taxis, les autocars, les services de secours, les personnes handicapées munies de la carte, les corps diplomatiques et les véhicules d’utilité publique peuvent continuer à circuler. Toute personne détentrice d'une dérogation peut aussi rouler dans Bruxelles. Mais, dans tous les cas, leur vitesse est limitée partout à 30 km/h.

Pour obtenir cette dérogation, les demandes doivent être introduites avant ce mercredi 13 septembre auprès de votre administration communale (si vous habitez Bruxelles) ou auprès de la commune de destination (si vous n'êtes pas résident bruxellois).

Notez qu'il faut une bonne raison comme l'explique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles-Mobilité : "Il faut avoir un mobile pour obtenir une dérogation. Notamment pour des raisons médicales, pour le travail ou autres. Les demandes de dérogation sont bien examinées par les différentes communes et les dérogations ne sont octroyées qu'en cas de motif valable"

Le ring de Bruxelles reste accessible

Si vous venez en voiture, sachez que le ring de Bruxelles reste accessible lors de cette journée sans voiture.

Par contre, pour rentrer dans Bruxelles, à l’exception de l’autoroute E411 (accès possible par cette entrée uniquement pour les détenteurs d’un laissez-passer), les autoroutes pénétrant dans Bruxelles seront fermées à hauteur du ring. C'est le cas "notamment au niveau du carrefour Léonard. Si vous voulez continuer vers Delta, ce n'est pas possible, l'accès est fermé", précise la porte-parole de Bruxelles-Mobilité.   

Des parkings de dissuasion gratuits ou presque

Toutes les sorties sur le ring restent toutefois ouvertes aux automobilistes pour leur permettre de rejoindre les différents parkings de dissuasion. Il y en a neuf de prévus : le parking C au niveau du Heysel, le parking Stalle à Uccle, le parking Kraainem à Woluwe-saint-Pierre, le parking Stockel à Woluwe-saint-Lambert, les parkings UCL à Woluwe-saint-Lambert également, le parking de l'avenue de Luizenmolen et du boulevard Joseph Bracops à Anderlecht, le parking du Westland à Anderlecht également et enfin, le parking du Brico Plan It, toujours à Anderlecht.

null

null

Tous ces parkings sont gratuits pour l'occasion, à l'exception du parking C où ce sera 5 euros pour la journée.

"Le plus simple, surtout pour les personnes qui ne connaissent pas Bruxelles, c'est d'aller au parking C du plateau du Heysel parce que c'est un parking qui est très vaste, qui peut accueillir de nombreux véhicules (11.000 places, ndlr) et qui est directement connecté à une station métro pour aller directement dans le centre-ville", ajoute Camille Thiry qui précise que les autres parkings de dissuasion pourraient être très vite saturés.

Pour les automobilistes qui ont une dérogation et qui souhaitent entrer dans Bruxelles, sachez qu'ils devront se présenter, comme tout le monde, à un barrage filtrant.

Bruxelles en transports en commun

La meilleure façon est encore de venir en transports en commun.

A Bruxelles, métros, trams et bus de la STIB sont gratuits pour l'occasion. Un tarif préférentiel (billet weekend) est également prévu à la SNCB. Les bus De Lijn sont également gratuits pour les trajets effectués à l'intérieur des 19 communes de Bruxelles. Par contre, "ils seront payants si vous vous rendez de Dilbeek au centre de Bruxelles, par exemple", précise Joachim Nijs, son porte-parole.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir