Journée mondiale de la vasectomie: des milliers d'hommes stérilisés

Des milliers d'hommes à travers le monde doivent être stérilisés vendredi, à l'occasion de la Journée mondiale de la vasectomie visant à encourager plus d'hommes à s'impliquer davantage dans la planification familiale.

Environ 750 médecins de 25 pays vont appliquer cette technique de stérilisation sur plus de 3000 volontaires salués par les organisateurs proposant de nombreuses interventions gratuites ou à prix réduits.

"En prenant leurs responsabilités dans la planification familiale, les hommes deviennent des héros pour leurs partenaires, leurs familles et notre avenir", a déclaré le cofondateur de l'événement, Jonathan Stack.

Cet événement intervient alors qu'un rapport réalisé par des militants avertit que les efforts effectués pour doter les femmes de moyens de contraception modernes dans certains pays parmi les plus pauvres du monde ne sont pas en bonne voie, le nombre de personnes en ayant bénéficié étant inférieur de quelques millions à l'objectif fixé.

Une "excellente option"

Au cours d'une cérémonie dans un temple à Gianyar, région indonésienne de Bali et principal lieu de la Journée mondiale de la vasectomie en 2015, les six premiers hommes volontaires ont été présentés à une audience avant d'être conduits à l'extérieur dans une clinique mobile pour y être stérilisés.

Environ une grossesse sur dix dans le monde n'est pas planifiée, et les femmes sont trop souvent livrées à elle-mêmes pour gérer les conséquences de grossesses non désirées, selon les organisateurs.

Dans de nombreux pays, moins de 1% des hommes choisissent la vasectomie, en dépit du fait qu'il s'agit d'une intervention sans risque et que dans la majorité des cas la vie sexuelle des hommes n'est pas affectées, affirment les organisateurs.

Spécialiste de la vasectomie, le docteur Doug Stein, qui a effectué cette intervention sur plus de 30 000 hommes et est le cofondateur de la Journée mondiale de la vasectomie avec Stack, estime qu'il s'agit d'une "excellente option pour les hommes qui ont eu autant d'enfants qu'ils voulaient".

Pratique parfois controversée, la vasectomie reste peu courante dans de nombreux pays comme la France, où cette technique fut longtemps considérée comme une mutilation. Elle est en revanche très répandue aux Etats-Unis, principal lieu de la première Journée mondiale de la vasectomie en 2013.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK