Journée mondiale contre le Cancer: 85.000 vies supplémentaires sauvées en Belgique depuis 1990

A l’occasion de la Journée Mondiale contre le Cancer de ce 4 février, la Fondation a souhaité mettre l’accent, dans un communiqué, sur les vies sauvées grâce à la recherche scientifique.  

"Le taux de mortalité par cancer a baissé de 4,16 % entre 2004 et 2008 et cette tendance à la baisse va se poursuivre. Moins de mortalité, cela signifie davantage de guérisons et des survies plus longues. A l’origine de ces progrès, les résultats de la recherche cancérologique. Notons que notre pays bénéficie d’équipes de recherche de tout premier plan."

Pour la fondation, les chercheurs "se sont particulièrement illustrés dans des domaines aussi divers que la radiothérapie, l’hormonothérapie, les thérapies ciblées, sans oublier l’immunothérapie qui, depuis 2013, révolutionne le traitement de plusieurs cancers."

Malgré ces progrès, environ 27.000 personnes meurent chaque année en Belgique à cause d’un cancer. 

Plus de cas, mais une survie en hausse

"L’efficacité accrue des traitements contre le cancer se traduit notamment par l’évolution des chiffres de survie à 5 ans : 59 % des hommes et 68 % des femmes sont toujours en vie 5 ans après la découverte de leur cancer (chiffres issus d’une analyse réalisée par le Registre du cancer sur base de toutes les personnes qui ont eu un cancer au cours de la période 2004 à 2008 en Belgique)."

Bien que les chances de survie et de guérison restent très variables en fonction du type de cancer, "ces progrès se traduisent en un nombre impressionnant d’années de vie sauvées. En Belgique, on estime que plus de 350 000 personnes ont survécu à leur cancer au cours des dix dernières années!"
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK