Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage

Cette Journée se déroule à la date anniversaire de l'adoption par l'Assemblée Générale des Nations Unies, de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui, le 02 décembre 1949.

L'esclavage contemporain concerne tous les pays, y compris l'Union européenne. Le phénomène prend d'ailleurs de l'ampleur, la faute peut-être à la crise économique. Pourtant, on assiste à une diminution des condamnations car il difficile de lutter contre ce phénomène. Notamment parce que parfois, ce sont des réseaux organisés qui sont à la source de ces nouvelles formes d'esclavage.

Aujourd'hui, dans le monde, près de 21 millions de femmes, d'hommes et d'enfants se retrouvent dans le piège de l'esclavage. Un terme derrière lequel se cachent des réalités bien différentes.

Nouvelle campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée internationale, l'Organisation Internationale du Travail (OIT) lance à cette occasion une nouvelle campagne de sensibilisation sur la question : "En finir avec l'esclavage maintenant". Cette est action soutenue par des artistes célèbres et des sportifs de haut niveau.

Beate Andress travaille pour l'Organisation Internationale du Travail à Genève. Dans l’interview (ci-contre), elle explique pourquoi il est difficile de toucher les victimes.

Aline Wavreille

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK