Journée internationale des migrants: le froid, principal ennemi au Parc Maximilien

Journée internationale des migrants: le froid, principal ennemi au Parc Maximilien
Journée internationale des migrants: le froid, principal ennemi au Parc Maximilien - © THIERRY ROGE - BELGA

Ce 18 décembre, c'est la Journée internationale des migrants. A cette occasion en Belgique, l'ONG Médecins du Monde publie un rapport sur les consultations médicales des migrants du parc Maximilien à Bruxelles.

Comme le rapporte Le Soir ce lundi, les équipes de Médecins du Monde ont collecté de nombreuses informations depuis le début de l'ouverture du centre. Parmi celles-ci : le profil des migrants et la raison de leur venue. 43% des patients examinés étaient Soudanais, suivis par les Erythréens, les Egyptiens et les Syriens.

La première raison de la consultation, c'est le froid et toutes ses conséquences, notamment respiratoires. Heureusement, les infections respiratoires les plus graves sont rares grâce à un hébergement citoyen qui a permis de limiter les dégâts sanitaires.

Ce qui inquiète les responsables, ce sont les consultations pour les blessures. Celle-ci sont dues à des chutes ou à des violences policières.

Ecoutez les explications de notre journaliste Michel Lagase

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK