Journée de l'alphabétisation: chez nous, 1 adulte sur 10 a des difficultés à lire ou écrire

Journée de l’alphabétisation: chez nous, 1 adulte sur 10 a des difficultés à lire ou écrire
Journée de l’alphabétisation: chez nous, 1 adulte sur 10 a des difficultés à lire ou écrire - © MICHEL KRAKOWSKI - BELGA

Le 8 septembre est la journée internationale de l’alphabétisation. L'ASBL "Lire et écrire" lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation auprès du grand public. La campagne "1sur10" débute ce matin et dure jusqu’aux élections du 14 octobre.

Chez nous, environ 1 adulte sur 10 a des difficultés à lire ou à écrire. Pourtant, c’est loin d’être une fatalité. Voilà le message que voudrait faire passer Cécilia Locmant, coordinatrice de campagne chez "Lire et Ecrire". Chiffre-clé et "choc" mis en avant dans la campagne, "puisqu'il démontre, notamment, qu'on n'est pas capable d'amener une partie des enfants issus des classes populaires, belges ou immigrées, à un niveau de maîtrise des compétences de base équivalent au CEB (Certificat d'études de base)", souligne l'ASBL.

Or, nous vivons dans un pays à scolarité obligatoire. Un message illisible sera diffusé sur différents supports et des sets de table seront déposés dans des restaurants, des administrations et des lieux culturels pour sensibiliser le public et les mandataires politiques à cette réalité. Selon les données de l'Unesco, on compte environ 758 millions d'adultes analpha­bètes dans le monde, dont deux tiers de femmes. Un facteur d'exclusion essentiellement lié aux inégalités socio-économiques et culturelles.  

Les solutions existent

La stigmatisation donc mais aussi la méconnaissance des solutions sont les freins principaux. Heureusement, certains franchissent la porte des formations organisées partout en Fédération Wallonie-Bruxelles.

C’est le cas de Luis de la Louvière. Depuis un an, il se rend quatre fois par semaine chez "Lire et écrire". Ici, Les bénéficiaires disposent d'une piste supplémentaire pour leur intégration. En Fédération Wallonie-Bruxelles, la structure "Lire et écrire" mène le combat contre l’illettrisme depuis les années 80. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK