Jouez le jeu

RTBF
RTBF - © RTBF

Les auteurs de jeux de société ne sont pas du genre à jouer... les stars. Ils rencontrent rarement leur public. Si trois de ces concepteurs se sont rendu la semaine passée à Hannut, ce n'était pas non plus pour signer des autographes, mais pour lever le voile sur leur travail de création.

Ces auteurs ne sont pas là que pour répondre à des questions. Ils cherchent plus globalement à promouvoir les jeux de société. C'est que la partie est serrée depuis l'arrivée d'Internet et des jeux vidéo. "Pour moi, le but du jeu, c'est que les gens se retrouvent ensemble, comme lors des anciennes veillées de village. On a beau aimé les technologies modernes de communication. Rien ne vaut la communication directe et réelle et le jeu de société est encore un important vecteur de cette communication." témoigne Philippe des Pallières, éditeur et créateur de nombreux jeux. Après la théorie, place à la pratique. Les élèves du cinquième secondaire rencontrés jouent maintenant, mais toujours dans l'objectif très sérieux d'apprendre. "Vu que l'on est dans une branche à l'école en animation, c'est bien de rencontrer des gens du jeu pour pouvoir nous mettre à leur place aussi pour s'occuper des enfants." explique Alison Sombreffe, une élève qui participe à la rencontre. "Quand on crée des jeux, en général, on essaye de dire des chose, de passer un message que peut-être on n'aurait pas pû passer autrement. Avec ce jeu, j'avais essayé de raconter une histoire. Cette histoire était quelque chose de tout simple. "Soyez groupés! Soyez ensemble! Evitez de rester en bordure de la vie si vous voulez rester dans le coeur de la vie! Essayez de travailler en commun avec vos alter-egos!"" explique Michel Lalet, créateur de jeu. Les jeux de société recèlent donc beaucoup d'intérêts. Ils ont aussi l'avantage de capter l'attention des élèves. Dommage, diront certains, qu'ils ne sont pas encore prêts à remplacer les cours.

 

V. Mahy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK