Joueurs, staff et supporters: une équipe à l'accent anglais

Joueurs, staff et supporters: une équipe à l'accent anglais
2 images
Joueurs, staff et supporters: une équipe à l'accent anglais - © DIRK WAEM - BELGA

"Belgian Red Devils", "Come on Belgium!". Que ce soit dans la communication ou dans les chants de supporters, l'anglais est omniprésent quand il s'agit de notre équipe nationale.

Philippe Van Parijs, économiste et philosophe, faisait remarquer ce lundi matin dans Matin Première que l'anglais s'imposait souvent quand il était question des Diables rouges. En effet, dans la communication officielle de l'équipe sur les réseaux sociaux, on ne parle plus des Diables rouges mais des "Red devils". Que ce soit sur Facebook, Twitter ou Instagram, le compte officiel de l'équipe nationale est intitulé "Belgian Red Devils". Au-delà du nom, l'Union belge utilise l'anglais pour communiquer sur les réseaux sociaux. "This is Belgian football history!", postait le compte au lendemain de la victoire face au Brésil.

 

Les supporters aussi

Les supporters aussi ont adopté l'anglais : le site sur lequel ils peuvent acheter leurs tickets pour les matches de qualifications pour la Coupe du monde ou l'Euro s'appelle "Fan Management" et le groupe qui rassemble tous les clubs de supporters du pays s'appelle "1895, belgian fan club". Le "Come on Belgium!" est devenu un gimmick repris par de nombreux fans des Diables, qu'ils soient francophones ou néerlandophones. Il existe même des chants de supporters belges qui sont en anglais, comme le fameux "We love you Belgium, we do..."

Comment expliquer cet attrait pour la langue anglaise? De nombreux joueurs évoluent dans le championnat anglais depuis de nombreuses saisons. Ils vivent en Angleterre, parlent anglais couramment, et les supporters anglais les mettent à l'honneur dans des chants. On se souvient notamment de ce chant mémorable en l'honneur de Marouane Fellaini scandé par les supporters de Manchester United, repris par les supporters belges, et qui termine par "I want curly hair too" ("Je veux aussi des cheveux crollés").

Selon Mehdi Bayat

"La Belgique a quand même une équipe hétéroclite suivie par beaucoup de spectateurs à travers le monde, explique Mehdi Bayat (administrateur-délégué du Royal Charleroi Sporting Club)  D'autant plus dans un pays comme le notre avec 3 langues officielles. Si pour chaque publication, nous devons décliner le texte en français, en néerlandais et en allemand... C'est quand même beaucoup plus simple d'utiliser l'anglais. ... Nous communiquons parfois en français ou en néerlandais, l'anglais est surtout utilisé sur Instagram où le nombre de caractères est plus limité", précise-t-il.

L'image de la Belgique à l'international

La Coupe du monde est suivie partout dans le monde: en 2014, plus d'un milliard de personnes ont regardé la finale. Pour Mehdi Bayat, en atteignant le stade des demi-finales, les Diables Rouges représentent actuellement l'image de la Belgique à l'international: "Cette demi-finale est un momentum exceptionnel, les Diables rouges sont les plus grands ambassadeurs de la Belgique. Il faut donc pouvoir communiquer avec tous les supporters que cette équipe fédère à travers le monde".

Essentiellement le français dans les vestiaires

Quant aux joueurs, ils ne parlent pas du tout anglais entre eux, confie Mehdi Bayat. "La langue du vestiaire, c'est essentiellement le français. Et puis, leur langue maternelle quand ils sont entre eux". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK