John Lennon ne fait plus recette au Japon

RTBF
RTBF - © RTBF

John Lennon ne fait plus recette au Japon. Le seul musée au monde exclusivement dédié au chanteur-compositeur des Beatles, et installé dans la banlieue de Tokyo, fermera ses portes en septembre. La raison est d'une banalité affligeante: le manque de visiteurs.

Décidément, c'est bien la crise au Japon: sa compagnie aérienne nationale bat de l'aile, ses fleurons automobiles rentrent au garage, et les admirateurs de Lennon ne se déplacent plus pour admirer les quelque 130 objets -lunettes, guitares et autres partitions- que Yoko Ono avait accepté de léguer au musée de Tokyo, il y a un peu moins de 10 ans.

124 000 visiteurs la première année, plus de 500 000 depuis l'ouverture, mais seulement 30 000 en 2009, avec des pertes qui dépassent les 800 000 euros.

Le musée avait été inauguré le 9 octobre 2000, le jour où John Lennon aurait eu 60 ans s'il n'avait pas été assassiné devant sa résidence, à New-York.

Yoko Ono a remercié tous les fans qui se sont battus pour la conservation du musée, celui-ci pourrait d'ailleurs se transformer en exposition itinérante, avec davantage de chances de succès, et en prenant l'exemple de l'exposition temporaire organisée à Montréal, l'année passée, pour les 40 ans de la désormais légendaire escapade du couple John et Yoko dans un hôtel de la ville. Elle avait accueilli 150 000 visiteurs.

Tout espoir n'est pas perdu: Yoko Ono est une redoutable femme d'affaires et  John Lennon, c'est quand même le créateur d'"Imagine".

 

André Zaleski

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK