Jeux, interactions, tutoriels: les technologies révolutionnent l'éducation

La réalité augmentée comme les autres technologies peuvent s'insérer de façon utile dans l'apprentissage.
La réalité augmentée comme les autres technologies peuvent s'insérer de façon utile dans l'apprentissage. - © Tous droits réservés

Dans les curieux du matin, sur la Première, Pierre Hermant évoquait les nouvelle technologies de l'éducation.

C'est la révolution digitale dans tous les secteurs, et le secteur de l’éducation n’y échappe pas: selon les experts, les édutechs pourraient devenir le plus grand secteur dans le domaine du digital, et même peut-être le plus rentable.

C’est aussi un secteur qui impacte énormément la société. Parce qu'on parle d’une véritable démocratisation de l’éducation: des contenus qui étaient inaccessible deviennent accessibles à tous. Avec un bémol, c'est qu’il faut pouvoir disposer d’un ordinateur et d’avoir accès à cette technologie, même si l’ordinateur est partagé.

Mais c’est aussi une révolution pour la société par rapport au développement de nouveaux modes d’apprentissage pour les jeunes: maternelle, primaire, secondaire, enseignement technique, enseignement universitaire, et aussi pour la formation continue.

A toutes les étapes de l'apprentissage

On les retrouve à toutes les étapes.

Avant d’aller à l’école, on va pouvoir déjà visionner un peu le contenu, interagir, faire quelques exercices interactifs.

Puis on vient en classe, on va pouvoir poser des questions, réaliser des projets sur un tableau qui est interactif, on va interagir avec des objets connectés, on va pouvoir travailler avec la réalité virtuelle ou des projections en 3D. Et pour chacun de ces éléments, il y a différentes sociétés.

De retour à la maison, si je n’ai pas compris, je peux interagir, refaire des exercices, revoir du contenu, avoir par exemple un prof de néerlandais avec qui j’interagis via vidéo-conférence ou une boîte comme Zeneduc, qui va s’occuper de l’accompagnement éducatif pour les parents qui doivent gérer leurs enfants dans le suivi.

Et puis on peut interagir avec tous les collègues de classe et on peut aussi faire des tutos. Après les cours, il y a aussi des devoirs, il y a des entreprises spécialisées dans les devoirs, qui deviennent interactifs.

Des devoirs qui s'inspirent des jeux

Il y a même une gamification des devoirs , avec une véritable compétition. Beaucoup de jeunes sont fans de jeux vidéo, et donc ils vont pouvoir intervenir entre eux, se mesurer les uns aux autres, résoudre une énigme... Parfois on les voit avec leur casque en train de gérer tous ensemble à distance un projet où chacun doit amener des éléments. 

Et ça existe aussi pour les adultes: là, on va pouvoir faire de véritables jeux de simulation. Que ce soient des mises en situation ou ces simulations qui vous apprennent à manipuler de nouvelles machines,  des simulateurs d’aviation...

Pour les adultes il s'agit aussi de formation continue: dans une société qui change et qui évolue très vite, il est important d’être agile parce que l’éducation est véritablement le meilleur levier de la performance pour les individus et aussi pour les entreprises.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK