Jeunes en Syrie: Jean-Louis Denis est condamné à 10 ans de prison

Jean-Louis Denis
Jean-Louis Denis - © JASPER JACOBS - BELGA

Le tribunal correctionnel rendait son jugement ce vendredi dans le dossier de Jean-Louis Denis. Pour le tribunal il est établi que Jean-Louis Denis a joué un rôle de dirigeant dans une organisation terroriste et un rôle d'intermédiaire dans une petite vingtaine de départs de jeunes en Syrie. Il risquait 15 ans de prison, il a été condamné à 10 ans ferme.

Son épouse est elle acquittée. Un jeune "repenti" bénéficie d'une suspension du prononcé. Les douze autres prévenus écopent de peines  allant de 5 à 15 ans.

Seuls cinq des quatorze inculpés étaient présents pour entendre le jugement. 

Des ados partis en Syrie

L'enquête avait débuté en avril 2013, avec le départ de deux élèves de l'athénée Fernand Blum, deux ados de 16 ans qui fréquentaient Jean-Louis Denis. 

Le réseau s'est formé autour de la personnalité de Jean-Louis Denis, dit le Soumis. L'homme s'est converti en 2005. Il avait créé une association caritative Le Resto du Tawhid qui distribuait des vivres aux démunis gare du Nord.

Beaucoup de jeunes participaient à ces distributions. L'occasion de prêches virulents contre les mécréants.

Jean-Louis Denis était très actif sur les marchés, à la sortie des mosquées, sur You Tube pour vanter le djihad.

Plusieurs des jeunes partis en Syrie étaient aussi prévenus dans ce procès mais la plupart font l'objet d'un mandat d'arrêt international ou n'ont pas comparus.

Quelques parents s'étaient portés parties civiles. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK