Jeter un mégot dans les rues wallonnes vous coûtera deux fois plus cher

Jeter un mégot dans les rues wallonnes vous coûtera deux fois plus cher
Jeter un mégot dans les rues wallonnes vous coûtera deux fois plus cher - © SIMELA PANTZARTZI - BELGAIMAGE

Jeter son mégot de cigarette, son chewing-gum ou sa canette en rue en Wallonie sera passible d'une amende de 100 euros à partir du 1er janvier, soit un montant deux fois plus élevé qu'aujourd'hui. Le gouvernement wallon espère, par ces sanctions administratives, dissuader les auteurs de ces délits environnementaux courants.

Pas moins de 600 agents constatateurs communaux traquent ces incivilités portant atteinte à l’environnement. À leurs côtés, dans certaines communes, au niveau provincial ou régional, les agents sanctionnateurs sont là pour punir les pollueurs.

Un millier de dossiers chaque année

La priorité reste clairement les grosses pollutions : des hydrocarbures dans un ruisseau ou un dépôt d’immondices clandestins. Mais, parfois, l’abandon d’une canette de soda, d’un mégot de cigarette ou d’un vieux chewing-gum est aussi sanctionné.

Difficile d’obtenir des chiffres précis, mais ces délits représenteraient environ un millier de dossiers chaque année.

Jusqu’ici, en Wallonie, l’amende était de 50 euros minimum. Ce sera le double dès le 1er janvier. Le calcul est vite fait : les montants en jeu sont dérisoires pour les finances publiques.

Plus que l'aspect répression, on est donc ici dans le registre de la prévention, et de l’éducation, histoire de rappeler aux plus négligents que, pour ce genre de détritus, il ne faut qu'une petite seconde pour l'abandon, mais parfois des dizaines d'années pour la dégradation et la disparition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK