Jérusalem: un concert dédié aux musiques écrites sous l'occupation nazie

Près de 8000 morceaux ont été retrouvés et décryptés.
Près de 8000 morceaux ont été retrouvés et décryptés. - © Pixabay

Cela fait près de 30 ans qu'un musicien italien, Fransesco Lotoro, fouille le passé à la recherche de musique composées par les victimes des camps de concentration durant la seconde guerre mondiale. En avril 2018, le fruit de ce travail historique sera dévoilé au cours d'une représentation orchestrale à Jérusalem. 

8000 morceaux de musique récupérés

Chansons, symphonies, opéras, etc. Au total, près de 8000 morceaux de musique récupérés, décryptés et triés afin de monter un concert et de rendre hommage aux victimes de l'Holocauste. Écrites sur des morceaux de papier toilette ou dans des journaux, ces partitions ont pu être retrouvées, notamment, grâce aux survivants et au travail de fourmis de l'instigateur, un professeur de musique et pianiste italien. 

Résonance actuelle

L' orchestre symphonique Israel's Ashold interprétera ces morceaux, souvent pour la première fois, lors du 70e anniversaire de la fondation de l'État d'Israël. Pour n'en citer qu'une, la chanson écrite par une poète juive, Ilse Weber qui travailla en tant qu'infirmière dans l'hôpital du camp de Theresienstadt (République Tchèque), figurera dans le concert. 

Le but de ce concert est de souligner l'importance de la musique et le refuge que celle-ci a pu être durant  la deuxième guerre mondiale pour le prisonniers. Lors d'une interview accordée au quotidien britannique The Guardian, Michael Sinclair du Jewish National Fund UK, un événement tel que celui-ci est d'autant plus important à l'heure de l'augmentation de l'antisémitisme mondial. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK