Jean-Paul Belmondo entendu à la demande de la justice belge

C'est ce qu'ont révélé des sources proches de l'enquête.

Depuis plusieurs mois, le parquet de Bruges s'intéresse à des flux financiers présumés suspects sur les comptes des sociétés du mari de Barbara Gandolfi.

La justice belge voulait que l'acteur, âgé aujourd'hui de 76 ans, soit entendu sur un éventuel prêt, ou une promesse de prêt, de 200.000 euros qu'il aurait pu consentir à la jeune femme, ex-modèle de Playboy dont il a fait la connaissance en juin 2008 dans un restaurant de la Côte d'Azur.

L'avocat de Jean-Paul Belmondo, Me Michel Godest, a indiqué mercredi soir à l'AFP: "Jean-Paul Belmondo a été entendu comme simple témoin par la justice française à la demande d'un juge belge, dans le cadre d'une enquête ouverte depuis des années. M. Belmondo n'est pas un plaignant et n'est concerné en rien, de près ou de loin".

Selon l'avocat, "à notre niveau, il n'y a pas d'affaire. Il y a eu un projet de prêt entre M. Belmondo et Barbara Gandolfi mais qui n'a pas abouti. L'argent n'a pas été versé. Il peut y avoir des cadeaux mais qui ne dépassent pas le cadre raisonnable. Jean-Paul Belmondo n'a rien à reprocher à Mme Gandolfi, avec qui il part bientôt en vacances".

En janvier dernier, Bébel avait déclaré à Paris Match: "Barbara m'apporte un équilibre important. Je me sens apaisé. Je n'en dirai pas plus pour l'instant".

Depuis leur rencontre, le couple s'affiche très régulièrement à l'occasion de fêtes et soirées. La semaine dernière, leur dernière apparition publique en date, ils ont participé à un déjeuner mondain organisé par un horloger suisse au Salon de l'Aéronautique du Bourget, comme le rapporte photos à l'appui la presse people, ainsi que le magazine Le Point.

 

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK