"Je suis prêt à rencontrer un détenu en congé pénitentiaire qui cherche du travail"

Ce patron a déjà embauché un ex-détenu rencontré en prison
Ce patron a déjà embauché un ex-détenu rencontré en prison - © Tous droits réservés

Entrepreneur de son état, Diego Marcos Rodriguez a déjà embauché un ex-détenu après l'avoir rencontré et apprécié son travail en prison où il organisait un atelier spécialisé. 

"L'engager a relevé du parcours du combattant. Mais cela a valu la peine. Aujourd'hui, il vole de ses propres ailes et je maintiens des contacts avec lui."

Avec Jérémy Boquet, nous avons rencontré cet entrepreneur sur le chantier qui l'occupe en ce mois de juin, à deux pas de la Bourse de Bruxelles.

Diego Marcos Rodriguez anime la SPRL "à 2 mains" et établit un lien régulier avec l'ASBL "Extra Muros", dont Serge Thiry, un ex-détenu, est l'administrateur-délégué. La décision, ce 7 juin, du Ministre de la Justice Koen Geens, de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, les congés pénitentiaires prolongés (une semaine d'incarcération, une semaine de congés pour préparer la réinsertion personnelle et professionnelle), le désole: "une nouvelle fois, il s'agit d'une punition collective. Tout le monde va payer. On est dans le sécuritaire, on resserre les boulons. Ca s'est déjà passé avec l'affaire Dutroux et l'on recommence ici. Ce sont de nouveaux murs qui se construisent".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK