Jardinage : la permaculture, qu'est-ce que c'est ?

Vous en avez peut-être déjà entendu parler : la permaculture est un peu partout, surtout depuis que le film "Demain" est sorti. Seulement, ce n’est pas toujours facile de mettre une définition sur le mot… Nous allons essayer d'éclairer ce sujet.

Qui dit permaculture dit "culture permanente" ou plutôt "culture de la permanence". Pour faire simple, on essaye de copier les écosystèmes naturels pour appliquer leur fonctionnement à tous les domaines humains. Par exemple, on peut essayer de copier le fonctionnement d’une forêt : elle ne produit pas de déchets, ses ressources sont renouvelables et il y a de la diversité.

A la base, la permaculture était appliquée à l’agriculture et puis, elle s’est vraiment étendue à tous les domaines de notre vie de tous les jours : notre habitat, nos relations avec les autres, l’environnement, etc.

La permaculture est un système, c'est-à-dire plusieurs éléments qui entrent en relation. Par exemple, si vous mettez des plants de tomates, il s'agit de planter, au pied de ceux-ci, du basilic. Du coup, les tomates vont profiter du soleil en faisant de l’ombre au basilic qui, lui, va éloigner les insectes qui pourraient nuire à la croissance de vos tomates. Bref, la permaculture favorise l'interaction entre les espèces. C’est une technique basée sur le laisser-faire et non sur le travail de la terre.

Pour nous en parler plus en détails, et plus précisément, nous avons reçu Pauline Lemaire, formatrice en permaculture. Elle nous a éclairé pour qu’on puisse peut-être encore mieux comprendre ce qu’est la permaculture.

En quelques mots, elle définit la permaculture comme suit : "C'est observer comment fonctionne le vivant. On copie comment fonctionne la vie, des principes de base que l'humain a arrêté de respecter" nous dit-elle. En d'autres mots, c'est construire pour laisser faire et arrêter de se battre contre tout. En éliminant limaces, insectes, plantes invasives, on se retrouve face à un espace qui n'est pas un écosystème naturel.

Les principes de base de la permaculture sont les suivants : observer ce qu'il se passe, interagir avec les éléments et connaitre les tenants et les aboutissants.

La volonté de la permaculture est de faire face au choc auquel nous sommes confrontés aujourd'hui : les énergies ou encore les ressources. Pour Pauline Lemaire, il faut inventer de nouveaux systèmes qui son résilients et qui ne dépendent pas que d'une seule source d'énergie.

Il existe des formations différentes pour des budgets différents avec des durées différentes. Il existe également un site pour vous donner la possibilité de créer votre potager en permaculture.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK