Japon: né à 268 grammes, le plus petit bébé du monde est hors de danger

Au Japon, le plus petit bébé au monde est désormais hors de danger. Cinq mois après sa naissance, les parents du petit garçon peuvent finalement le ramener à la maison. L'enfant pesait 268 grammes à la naissance et est aujourd'hui en bonne santé.
 
À travers le monde un bébé si petit à la naissance n'a quitté la maternité sain et sauf. Après 22 semaines, soit près de cinq mois de grossesses. Le bébé arrête de grandir. Les médecins décident donc de provoquer la naissance.  Lorsqu'il est extrait du ventre de sa mère, le nourrisson tient dans la paume d'une main. Aujourd'hui, après cinq mois passé en néonatologie, il fait plus de dix fois son poids d'origine, soit 3 kilos et 200 grammes. Il est en bonne santé et se nourrit sans problème.

Un suivi rigoureux

"Je suis heureuse qu'il ait tant pris de poids, car franchement, je n'étais pas sûre qu'il survive", a déclaré sa mère dans un message transmis aux médias. Ce n'était pas gagné d'avance pour les médecins. Le taux de survie des nouveaux-nés de moins de 300 grammes est faible. Ce bébé a donc eu besoin d'une attention médicale particulière. Il sera encore suivi au moins quelques années.

De précédents cas de sortie de l'hôpital après plusieurs mois sans problème de santé de nourrissons garçons nés avec un poids de moins de 300 grammes avaient été enregistrés en Allemagne en 2009 (274 g) ainsi qu'au Japon en 2009 (297 g), 2011 (294 g) et 2015 (289 g), selon un registre international tenu par l'Université d'Iowa (Etats-Unis).

En Belgique, on compte 10.000 prématurés chaque année, ce qui représente 8% des naissances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK