J. Mercier: "La belle langue française ne peut pas être figée, sclérosée"

Ne sait-on plus écrire? Relisez le chat
2 images
Ne sait-on plus écrire? Relisez le chat - © FRANCOIS WALSCHAERTS - BELGA

Il faut le reconnaître, les fautes d'orthographe et de grammaire ne sont plus une exception à l'heure actuelle. Un véritable fléau qui touche toutes les catégories d'âge quelle que soit leur formation, et qui n’épargne pas les personnes censées donner l'exemple. Faut-il parler de défaillance collective ? On en a parlé avec Jacques Mercier, écrivain et spécialiste de la langue française à l'occasion de la Semaine de la langue française en fête.

Depuis longtemps, les jeunes sont souvent rappelés à l'ordre pour leur manque de rigueur dans l'écriture. Avec l'arrivée des nouvelles technologies, le langage sms a été largement pointé du doigt.

Aujourd'hui, avec les nouveaux médias et la multiplication des réseaux sociaux, force est de constater que ce phénomène, non seulement prend de l'ampleur, mais aussi atteint la catégorie des plus érudits : articles de presse (dont les nôtres), documents officiels, communiqués et notes scolaires, plus rien ne semble épargné.

Faut-il y voir un certain laisser-aller ? Est-ce le résultat d'un manque de moyens affectés à l'enseignement ? Est-ce la faute aux réseaux sociaux et autres ? La nouvelle orthographe y est-elle aussi pour quelque chose ?

Relisez ci-dessous le chat avec Jacques Mercier (@JacquesMercier).

C. Biourge

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK