"J'ai pas dit bamboula, j'ai dit macaque": la gérante d'un magasin liégeois s'explique suite à des propos racistes

La vidéo, à voir ci-dessus, a fait le tour des réseaux sociaux ces dernières heures. On y entend la responsable du magasin JD Sports de la Médiacité à Liège en pleine conversation avec des employés. Peu avant la fermeture du magasin, elle avait demandé au personnel de se mettre en file pour procéder à une fouille afin de vérifier que rien n’avait été dérobé.

"Sans vouloir blesser personne, j’ai dit : faites une file d’arabes, une file de gweres (argot pour désigner les personnes d’origine européenne)… ce n’était pas méchamment", l’entend-on affirmer face à une dizaine d’employés, choqués. "Je tenais à m’excuser d’avoir utilisé ces termes-là", explique-t-elle. "Les termes macaques et bamboulas ajoute un interlocuteur".

Depuis ces événements, la responsable incriminée aurait été écartée. La direction du magasin ne souhaite pas faire de commentaire sur l’affaire.

Aucune victime n'a porté plainte devant Unia, le service pour l'indépendance et contre les discriminations. Unia ouvre cependant un dossier pour propos et comportement discriminatoire, il pourrait aboutir sur des procédures judiciaires. Selon Unia, les victimes ont porté plainte à la police.

Beaucoup de tensions ce mardi

Plusieurs cadres de la chaîne JD Sports se sont rendus ce mardi au magasin de la Médiacité de Liège. La police est également présente pour assurer la sécurité du magasin et de la galerie.

Appel au boycott

Sur les réseaux sociaux, les appels au boycott se multiplient. Les internautes demandent à la direction de la chaîne de prendre des mesures de sanction vis-à-vis de la responsable mise en cause.

Sujet JT du 5 novembre 2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK