Italie: pas de Facebook ni de SMS pour le Carême

RTBF
RTBF - © RTBF

Pour le Carême, le clergé italien déploie les grands moyens. A Modène, l'évêque demande de se passer de SMS chaque vendredi. A Trente, un dimanche jeûne des technologies est prévu, et il concerne aussi Facebook.

Nous sommes en Carême, la période de l'année où tout bon catholique doit se retrouver face à lui-même. En Italie, pays où le catholicisme fait partie du vécu, certaines personnes du clergé en profitent pour instaurer leurs propres règles. Ainsi à Venise, il est demandé de ne boire que de l'eau du robinet et à Modène, l'évêque Benito Cocchi souhaite que les jeunes «se désintoxiquent du monde virtuel et se retrouvent eux-mêmes». Pour cela, plus de SMS chaque vendredi du Carême.

Une décision un peu paradoxale quand on sait qu'à quelques kilomètres de là, à Bologne, le cardinal Carlo Caffarra expérimente déjà depuis quelques temps l'évangélisation des jeunes  à travers les SMS. (Il passe dans une émission de télévision et les jeunes posent leurs questions de chez eux par SMS)

A Trente, on atteint le sommet, l'archévêque Luigi Bressan propose un calendrier d'abstinences; chaque dimanche de carême, une différente. Un dimanche pour le jeûne de la voiture, un pour le virtuel (Facebook, SMS, MP3), un pour le gaspillage, un pour l'alcool et un pour «l'égocentrisme».  

(C.V. avec Repubblica.it)

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK